Martinique : recul de fréquentation en haute saison mais boom des croisières

Publié le 06/05/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

conjoncture-licences4

Le Comité Martiniquais du Tourisme a présenté le bilan touristique de l'année 2014 et celui de la haute saison (novembre 2014 – mars 2015).

Après une fréquentation stable en 2014, avec 523 912 touristes de séjour accueillis, la Martinique a enregistré un recul du nombre d'arrivées en haute saison entre novembre 2014 et mars 2015 (- 9,8%). Ce recul des touristes de séjour s'explique notamment par une baisse de la capacité aérienne entre Paris et Fort-de-France, -10,1% sur la haute saison 2014 - 2015 par rapport à la même période l'année précédente. 

Afin de continuer à contribuer au dynamisme de la région et à l'attractivité de l'île, l'aéroport international Martinique Aimé Césaire a annoncé la mise en oeuvre d'un programme de modernisation des équipements aéroportuaires, représentant un investissement de 5 millions d'euros ainsi que l'extension de l'aérogare passagers à horizon 2020 afin d'adapter l'infrastructure à la croissance du trafic passagers. 

La croisière, une filière en pleine expansion

La haute saison 2014/2015 a enregistré 190.320 croisiéristes, contre 135.191 en 2013/ 2014, soit une hausse de +40,8%. Cette progression s'explique notamment par la stratégie fructueuse du Comité Martiniquais du Tourisme et de l'ensemble des institutions et des professionnels martiniquais, avec l'amélioration des infrastructures d'accueil des croisiéristes, à l'instar de la création du nouveau Village Croisière en décembre 2013 dédié à la promotion de l'artisanat et du savoir-faire martiniquais et par la qualité de service du réseau de professionnels (guides, chauffeurs de taxi anglophones, etc.) 

Perspectives pour la basse saison 2015 

La basse saison se profile de manière encourageante avec une estimation à +4,5% pour la période de mai à  juillet 2015 (par rapport à 2014), basée sur les réservations en agences 3 mois avant le départ ; ce qui représente 47% de la fréquentation. 

Au coeur des priorités du Comité Martiniquais du Tourisme, le tourisme d'affaires représente une filière clé qui doit venir renforcer le dynamisme et l'attractivité de la région en basse saison. L'ouverture du bureau des conventions prévue en juin 2015 illustre cette volonté. 

 (Source : Comité martiniquais du tourisme).