La CGPME réagit à la conférence de presse du Président de la République

Publié le 19/11/2012 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

juridique-licence 4La CGPME a été très attentive aux déclarations faites par le président de la république lors de la conférence de presse qu'il a tenu mardi 13 novembre à l'Elysée. Elle a accueilli très favorablement les propos du président lorsqu'il a indiqué « considérer le désendettement comme le premier étage du redressement, la compétitivité le second ». Et d'appuyer son propos en précisant que « le coût du travail est 'tout sauf rien' tout en soulignant que « le crédit d'impôt pour l'emploi et la compétitivité (CICE), ouvert à toutes les entreprises, ne sera soumis à aucune formalité administrative ni contreparties individuelles. »

Pour la CGPME, il s'agit là d'un point capital et elle annonce qu'elle sera  attentive au respect de cet engagement présidentiel. En outre, elle souhaite que « la volonté réitérée de stabilité fiscale et réglementaire s'applique également aux collectivités territoriales. »

Toutefois, si la CGPME se félicite de la préservation dans le budget des dispositifs en faveur des PME elle déplore dans le même temps une augmentation massive des prélèvements sur les entreprises avec la hausse du taux horaire du Smic, du montant de la cotisation retraite à compter du 1er novembre ainsi que des prélèvements sur les travailleurs indépendants.

La Confédération réaffirme la nécessité pour les entreprises d'avoir avant tout besoin de visibilité.

 

  Actualités 2012