Pas de rémunération aux pourboires pour les serveurs

Publié le 26/11/2012 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

vie professionnelleRoland Héguy président de l'Umih a déclaré ce mercredi matin sur Europe 1, que son organisation avait lancé une réflexion pour revaloriser le métier de serveur et réfléchissait à la mise en place d'outils de motivation. « Nous voulons repenser le métier de serveur pour casser l'image du porteur d'assiette. Mais pour cela il faut revaloriser et professionnaliser ce métier ». a-t-il précisé. Et de citer l'exemple des USA, où la qualité du service en termes de rapidité, d'amabilité et d'efficacité se traduit directement sur la rémunération des salariés qui sont payés uniquement par les pourboires laissés par la clientèle. En effet, le client récompense la qualité de la prestation du serveur en choisissant le montant du pourcentage de la note qu'il verse à ce dernier. Pourcentage recommandé par l'établissement sur la note ou laissé à la libre appréciation du client. Roland Héguy tient à préciser qu'il n'a jamais voulu dire que les serveurs en France devaient être payés « au pourboire » et qu'il s'agissait d'une interprétation déformé de ces propos, car les français n'avaient pas cette culture du pourboire. "Consolidons nos entreprises en terme d'accueil et ensuite il est évident que cela aura des répercutions en terme de rémunération. »conclu le président de la rue d'Anjou.

 

  Actualités 2012