Le marché du tourisme de luxe épargné par la crise

Publié le 17/07/2012 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

Selon les résultats de l'étude réalisée par Splendia sur le marché du tourisme de luxe, si la crise a frappé la communauté européenne de plein fouet, le secteur du luxe semble avoir été épargné par le phénomène.


En effet, le nombre de réservations issues de la clientèle européenne a augmenté de 13 % et + 14 % en valeur. Les Espagnols continuent de réserver des hôtels de luxe pour leurs vacances d'été (+ 27 % en volume) mais favorisent le tourisme domestique (+ 66 % en valeur). Les Allemands et les Anglais dépensent respectivement 82 % et 42 % de plus qu'en 2012 dans des hôtels de luxe. 

Les Français sont moins nombreux à partir (- 4 %) mais ils dépensent plus lors de chaque réservation (+ 7 %). L'impact de la crise se ressent en revanche nettement plus pour les Portugais, qui sont moins à partir mais dépensent beaucoup plus (- 24% en volume, + 20 % en valeur). De manière générale, la tendance des Européens à voyager dans leur propre pays s'accentue.

 

  Actualités 2012