Droits d'accises sur la bière

Publié le 04/10/2012 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionel, licence 4Pour l'Appih, la taxation des boissons devrait être plus importante dans les supermarchés.

44 - Loire Atlantique Augmentation des droits d'accises sur la bière : la réaction de Philippe Quintana, président de L'Association des Professionnels indépendants de l'Industrie Hôtelière (APIIH). « Il est évident qu'on ne peut se réjouir d'une hausse du prix d'achat de la bière, qui aura forcément un impact sur nos cafés. A l'heure où le pouvoir d'achat des français s'amenuise, toute hausse est préjudiciable au secteur. Cependant, l'Apiih souhaite que la taxation des boissons, alcoolisées ou non, soit plus importante, dans les supermarchés et les points de vente en libre-service que dans les débits de boissons. Nous voulons que les alcools soient vendus plus chers dans les supermarchés. En effet, les professionnels des débits de boissons sont  formés et détenteurs d'une licence. Ils sont donc mieux à même d'encadrer la consommation d'alcool et d'en éviter les excès.  La consommation au comptoir demande du service et devient donc génératrice d'emploi, à l'inverse de l'achat en libre-service.  Le service en salle comme au comptoir demande également tout un savoir-faire qui doit être valorisé.  Rendre les boissons financièrement plus intéressantes à consommer chez les professionnels titulaires d'une licence que dans un supermarché, c'est agir en faveur de la santé publique, de la tranquillité publique, c'est redynamiser un secteur en grande difficulté et retisser le lien social qui existe dans nos bistrots. »

 

  Actualités 2012