Les Français veulent une cuisine de cuisinier

Publié le 16/04/2013 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

vie-licence 4L'Umih a demandé à l'Institut OpinionWay d'établir un panorama de l'image et des attentes des Français à l'égard de la restauration. Résultats de l'enquête.

Les Français sont globalement satisfaits à l'égard des restaurants malgré des prix trop élevés, c'est ce que révèle l'enquête réalisée par OpinionWay pour l'Umih. A la question : quels sont les trois mots ou expressions qui vous viennent spontanément à l'esprit lorsque vous pensez au mot restaurant, le terme "cher" arrive en tête (25%) suivi de "plaisir" (23%) et de "convivial" (16%). Concernant les prestations, 85% des interrogés se disent satisfaits du nombre plats proposé, 84% par la convivialité du lieu et 79% par l'accueil ou le service. L'aspect confiance a aussi été abordé. Si  « 73% des Français s'estiment aujourd'hui satisfaits de la qualité des plats servis au restaurant »seulement 62% ont confiance et 5% tout-à-fait confiance dans la qualité des plats servis. « Plus en détail, la confiance accordée aux restaurateurs est également peu élevée, note l'enquête. Moins de deux Français sur trois disent faire confiance aux restaurateurs pour favoriser les produits locaux et les produits de saison. En revanche, 62% des Français leur font confiance pour cuisiner les plats qu'ils servent et 55% pour s'assurer de la traçabilité des produits alimentaires qu'ils servent. Les plus jeunes et les classes plus populaires sont plus enclins à leur accorder leur confiance ».Autre thème évoqué : « pour un restaurant, un statut garantissant que les plats cuisinés sur place, et non industriels, serait-il une bonne chose » ? Le oui l'emporte très majoritairement avec 96%. Sachant toutefois que « huit Français sur dix disent être au courant de l'utilisation par certains restaurants de produis qui ont déjà été tout ou partie cuisinés (81%) ». Serait-il aujourd'hui prêt à faire certaines concessions pour avoir un maximum de plats cuisinés sur place ? Dans un contexte économique compliqué, sachant, comme l'a vu plus haut, qu'ils ont déjà la sensation que la restauration est chère, la réponse à cette autre question est d'autant plus intéressante. Selon OpinionWay,« les Français sont ouverts au changement pour avoir les meilleurs produits dans leurs assiettes. Ils sont en tout cas déjà largement convertis à l'idée d'avoir une carte uniquement constituée de produits de saison, de produits locaux (93%) ou encore d'avoir moins de produits proposés à la carte. De manière plus surprenante une part non négligeable est également prête à faire des efforts sur le prix du restaurant. Plus d'un Français sur trois serait prêt à payer plus cher son restaurant pour s'assurer de ne se voir servir que des produits frais. Les Français satisfaits du prix actuel des restaurant sont 45% à envisager de payer plus quand les insatisfaits sont tout de même 26% à imaginer payer davantage ». Dernier points importants et qui va dans le sens de l'histoire, la majorité des interviewés sont favorables à la création d'un statut garantissant que les plats sont cuisinés sur place. On peut donc en conclure que le titre de Maître Restaurateur a toute sa place sur l'échiquier !

 

  Actualités 2013