Bientôt une norme pour lutter contre les faux avis

Publié le 28/06/2013 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

actualites-licences 4Après plus de dix-huit mois de travaux et une consultation publique, la norme Afnor relative aux avis de consommateurs sur le web doit être rendue publique le 5 juillet prochain.

En janvier 2012, l'Afnor avait réuni des entreprises et organismes volontaires afin de définir une norme visant à garantir la véracité des avis de consommateurs sur internet. Plus d'une cinquantaine de membres ont participé à cette commission : entreprises, sites gestionnaires d'avis, associations de consommateurs, autorités et administrations, syndicats professionnels, avec l'Umih et le Synhorcat pour le secteur de l'hôtellerie-restauration. Chacun y a défendu ses intérêts et ses particularités. L'enjeu était de taille pour l'hôtellerie et la restauration, qui font partie des secteurs d'activités suscitant le plus d'avis sur la toile. Mais elles se trouvent aussi confrontées aux problèmes des faux avis, des faux consommateurs, voire même de chantage. Il était donc indispensable pour les organisations professionnelles de participer à ces travaux afin de créer une norme qui fiabilise les méthodes de collecte et d'affichage des avis en ligne.

 

Une dizaine de règles

L'Afnor aurait dû rendre sa copie en avril dernier, mais il a fallu attendre trois mois supplémentaires et la norme sera rendue publique le 5 juillet prochain. En effet, en début d'année, ce projet de norme a fait l'objet d'une enquête publique qui a donné lieu a plus de 300 commentaires qu'il a fallu récupérer, détailler et dont il a fallu débattre. Cette norme devrait comprendre une dizaine de règles. Si l'Umih salue la version quasi-définitive de cette norme, elle regrette cependant que deux points qu'elle avait défendus pendant les travaux n'aient pas été pris en compte par le groupe de travail. Il s'agit d'une part de la création d'une plateforme gratuite d'alerte des professionnels, par un système d'e-mail dès la publication d'un avis sur un établissement, et d'autre part de l'apposition de la mention 'avis rémunéré' ou 'avis récolté' dans le cadre des jeux-concours.

 

  Actualités 2013