Fréquentation en forte baisse en restauration commerciale

Publié le 03/09/2013 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

snrtc-licences 4

Le syndicat national de la restauration thématique et commerciale (SNRTC), représentant les principales entreprises de restauration commerciale et traiteurs, s'inquiète, dans un communiqué, d'une "chute historique" de la fréquentation dans ses établissements.

Son président, Michel Morin, évoque des chiffres catastrophiques : les entreprises adhérentes du SNRTC accusent une baisse de fréquentation de 13,2 % en moyenne sur l'ensemble du mois de juillet, par rapport à la même période en 2012, alors qu'il s'agit "habituellement [d']un bon mois en termes de chiffre d'affaires".

Déjà au mois de mai dernier, une étude menée par le syndicat avait mis en exergue une diminution sensible des heures de travail (- 10 % en deux ans) au sein des entreprises de restauration commerciale. De plus, alors que la fréquentation diminuait déjà de 5 % au premier semestre 2013, la tendance s'est accélérée au mois de juillet.

"Les résultats de ces quatre dernières semaines nous font craindre le pire, notamment pour l'emploi", alerte Michel Morin, qui s'inquiète également des conséquences de la nouvelle hausse de TVA au 1er janvier 2014.

Laurent Caraux, président d'honneur du SNRTC, insiste : "Si rien n'est fait dans le contexte actuel, avec les chiffres de juillet en forte chute, la perspective d'une TVA au taux de 10 % au 1er janvier qui ne fera que nous affaiblir davantage, nous aurons perdu en quelques mois tout le bénéfice en termes d'emploi que nous avait procuré en 2009 la baisse du taux de TVA."

En raison d'un deuxième semestre 2013 qui "s'annonce désastreux", le SNRTC souhaite "alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences sociales [de la hausse de la TVA] en termes d'emplois et de pouvoir d'achat pour les milliers de salariés" du secteur.

 

  Actualités 2013