61e congrès national de l'Umih : 'Les CHRD, acteurs majeurs du tourisme'

Publié le 04/11/2013 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

Plus de 800 personnes, élus et adhérents de l'organisation professionnelle, sont attendus pour débattre des grands dossiers du secteur, du 26 au 28 novembre 2013, à Cannes.

Pour Michel Chevillon, président de l'Umih Cannes Hôteliers, et chargé d'organiser l'accueil du 61e congrès du 26 au 28 novembre 2013, "la Côte d'Azur est un territoire fort des métiers du tourisme et ce congrès sera l'occasion de rentrer dans les vraies préoccupations des professionnels et de mettre en avant les spécificités de la région". Le président confédéral, Roland Heguy, a d'ores et déjà annoncé les débats et enjeux du congrès annuel : "Nous avons choisi comme thème le tourisme car cette industrie, en France, n'est pas reconnue à sa juste valeur alors que nos métiers sont créateurs d'emplois et de richesse économique." La journée du mardi 26 novembre sera dédiée a une assemblée générale d'ouverture, suivie d'un atelier : 'L'Umih, l'union fait la force'. "Il faut être nombreux, de la PME jusqu'au grand groupe, si nous voulons être entendus", a commenté Roland Héguy.

Table-ronde sur le tourisme

Le mercredi 27 novembre, ce sont les branches professionnelles de l'Umih (Umih cafés, brasseries, établissements de nuits, Umih hôtellerie, Umih restauration et Umih saisonniers) qui tiendront leurs assemblées générales dans la matinée. L'après-midi, des débats auront lieu sur les préoccupations actuelles de la profession. Patrick Pegeot, de la mission interministérielle de lutte contre les drogues et la toxicomanie, animera un débat sur l'alcoolisation des jeunes alors qu'une table-ronde sur les alternatives aux centrales de réservations sera proposée par l'Umih hôtellerie. La dématérialisation des titres-restaurants sera également largement abordée. Enfin, une table-ronde sur le tourisme et la protection du littoral posera la question du rôle des établissements de plage et les enjeux de l'économie touristique balnéaire. 

Temps fort attendu du congrès, la matinée du jeudi 28 novembre sera consacrée au débat sur le tourisme comme secteur d'avenir face à la crise. "Il est urgent de considérer le tourisme comme un formidable levier de croissance et d'emplois face à la crise, en mettant en place une politique de compétitivité touristique et de promotion de la destination France", a commenté Roland Héguy. La ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel, est d'ailleurs attendue en fin de journée pour un discours de clôture face aux représentants syndicaux. 

 

  Actualités 2013