La bière a chuté de 8% en CHR

Publié le 16/12/2013 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4En 2013, le marché de la bière chute de manière assez spectaculaire. La faute à la météo, à la baisse du pouvoir d'achat, aux augmentations historiques (+ 160%) de droits d'accises au 1er janvier dernier... L'association des Brasseurs de France, qui compte aujourd'hui 550 membres, était réunie aujourd'hui en assemblée générale. « Le marché de la bière qui s'était stabilisé ces dernières années grâce à un effort très important de renouvellement de l'offre, est en recul de 3% à fin septembre, avec une forte détérioration de la consommation en CHR qui s'établit à 7,8% » a indiqué Philippe Vasseur, président de l'association des Brasseurs de France et ancien ministre de l'agriculture. La hausse des droits d'accises a entrainé une hausse des prix estimé à 14%, elle a aussi engendré une baisse de la production. « La France se place désormais au 8ème rang des pays de l'Union Européenne en terme de taxation de la bière, alors qu'elle est l'avant dernier pays consommateur » constate Philippe Vasseur. 2014  sera une année compliquée pour la filière qui défend 64 000 emplois directs et indirects. Pour les cafés, dont la bière constitue autour de 30% du chiffre d'affaires, 2013 est d'ores et déjà une année noire. Thierry Grégoire, président national des saisonniers de l'Umih et Martine Croharé, directrice générale de la CPIH, assistaient aux travaux. Pour eux, la balle est dans le camp des pouvoirs publics. « Les défaillances d'entreprises sont en hausse de 9% dans l'hôtellerie et la restauration. Les banques ne suivent pas, même les entreprises saines ; il y a des besoins, mais pas de réponses » déplorent-ils en ajoutant : "nous allons devoir redoubler le combat et ne surtout pas perdre espoir. C'est aussi le rôle des syndicats". 

 

  Actualités 2013