Intempéries : le Var sinistré

Publié le 22/01/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

restaurant-licences4

83 - Var Lundi 20 janvier, le département s'est réveillé sous les eaux, après un week-end de pluies violentes. La Londe-les-Maures est la commune la plus touchée. De nombreux restaurants du bord de mer ont été dévastés.

Des intempéries d'une ampleur exceptionnelle ont touché le département du Var ces derniers jours. Lundi 20 janvier, l'heure était au constat et au recensement des dégâts occasionnés.  À La Londe-les-Maures (83), tous les restaurants du port ont été inondés et envahis de boue. L'Escale a vu son mobilier de terrasse partir avec les flots dans le port. 

À quelques rues de là, le restaurant Aux Baguettes d'or, ouvert il y a seulement trois mois, est celui qui a subi les plus gros dégâts. "Nous avons travaillé samedi jusqu'à 23 heures, tout s'est passé normalement. Dimanche matin, quand on a voulu venir, c'était trop tard, la route était déjà bloquée", raconte Tuan Anh Nguyen, propriétaire du restaurant. Quand il a enfin pu accéder à son établissement, il y avait un mètre d'eau à l'intérieur, tout était ravagé. 

Le bord de mer fortement impacté

À Bormes-les-Mimosas, la plage a été retournée et un établissement a été détruit. Au Lavandou, ce sont six établissements de plage qui ont été emportés. À Roquebrune-sur-Argens, le Restaurant du lac a été une nouvelle fois inondé. Lundi, le lycée professionnel Golf Hotel, situé dans l'un des quartiers les plus sinistrés de Hyères, était fermé. Plusieurs campings ont été inondés.

"La situation est grave. Au vu du nombre d'entreprises touchées, cela va mettre en péril l'activité économique du bassin de Hyères", a commenté Jacques Bianchi, président de la chambre de commerce et d'industrie, présent à La Londe. "Nous avons déjà contacté les organismes concernés pour déclencher des aides et nous sommes à la disposition de nos professionnels pour les soutenir dans leurs démarches", a déclaré Jean-Pierre Ghiribelli, président de l'Umih 83.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, venu lundi matin à La Londe, a promis qu'un arrêté de catastrophe naturelle serait pris très prochainement.

 

  Actualités 2014