L'affichage environnemental dans les Hôtels

Publié le 29/01/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

actualites-licences4

Suite à la phase d'expérimentation sur l'affichage environnemental en hôtellerie, un premier bilan a été dressé par EVEA Tourisme. En voici les résultats.

EVEA Tourisme, cabinet conseil en innovation en tourisme durable, a accompagné 17 établissements hôteliers engagés dans la phase d'expérimentation sur l'affichage environnemental. Ces hôtels étaient en particulier, à Nantes : l'Hôtel Duquesne, l'Hôtel La Pérouse, l'Hôtel Pommeray, l'Hôtel L'Amiral, le Beaujoire Hôtel,  l'Hôtel La Régate, à Saint Herblain : l'Hôtel Atlantis Hôtel, à Orvault : Le Quintessia (ex : Hôtel Le Domaine d'Orvault), à Lussac les Châteaux (86) : Les Orangeries,au Crotoy (80): l'Hôtel Les Tourelles, à la Baule : l'Hôtel Saint Christophe, à Belle Ile (56) :  l'Hôtel Castel, et enfin à Rennes l'Hôtel Le Coq Gadby.

L'objectif principal de cette phase d'expérimentation était de proposer et de tester une méthodologie permettant de délivrer une information chiffrée aux consommateurs sur les impacts environnementaux des hôtels qu'ils fréquentent. L'expérimentation a également permis de proposer aux hôteliers des plans d'actions pour obtenir des gains économiques et environnementaux.

Des résultats significatifs

Selon Hubert Vendeville, directeur d'EVEA Tourisme aujourd'hui ce sont plus de 50 hôtels qui ont réalisé leur étiquette, 19 villages vacances, et 3 gîtes et chambre d'hôtes. Plusieurs territoires (département de l'Aube, région Auvergne, région Ile-de-France notamment) accompagnent leurs professionnels dans la démarche. Un groupe de travail est lancé pour proposer le référentiel encadrant la démarche. 

Les chiffres sont éloquents même s'ils ne portent que sur un faible échantillon d'établissements :

· Une  nuitée génère en moyenne 6,9 kg de CO2, dont plus d'un tiers est lié au chauffage et à la climatisation, 23% au petit-déjeuner et 17% à la blanchisserie ;

· 178 litres d'eau sont en moyennes consommés par nuitée ;

Un hôtel peut facilement réaliser des économies à court terme en travaillant sur les coûts de fonctionnement "environnementaux" du petit-déjeuner et de la blanchisserie. Les plans d'actions proposés permettent, avec un investissement faible, de réduire en moyenne de 7% les coûts sur les postes étudiés, de 16% les émissions de gaz à effet de serre, de 22% les consommations d'énergie, de 20% les consommations d'eau et de 30% la quantité de déchets générés.

Une réduction des coûts

Grâce au logiciel en ligne MALICE® développé par EVEA Tourisme pour réaliser les étiquettes et qui permet de proposer des plans d'action, les gains économiques associés permettent de réduire fortement les coûts de fonctionnement d'un hôtel, en moyenne de 0,5 € par nuitée, cela peut monter jusqu'à 2 € dans certains cas. Pour limiter le temps de travail des professionnels sur le recueil des données, les fournisseurs peuvent envoyer des consolidés de factures informatisés qui sont directement importés dans le logiciel MALICE® pour leur analyse.

Pour conclure, grâce à l'engouement des professionnels et tous les volontaires poursuivant leur engagement, il reste à développer la notoriété du dispositif auprès du client final. Ceci devrait se faire grâce à quatre facteurs :

- Une extension de la mise en place de cet affichage, avec une réduction des coûts, par une aide des territoires qui voudront diffuser à leurs professionnels cette démarche ; 

- une généralisation d'outils informatiques tels que MALICE® ;

-la reprise par certains sites de réservation en ligne de l'étiquette environnementale dans leur classement des hôtels ; 

- et une réflexion qui s'engage sur la restauration.

Les députés qui ont reçu le rapport doivent se positionner sur les suites à donner en France.

La Commission Européenne a lancé une expérimentation européenne sur l'affichage environnemental qui permettra d'impliquer d'autres pays, de réduire les coûts et d'obtenir des indicateurs environnementaux pertinents pour communiquer auprès des touristes.

Pour accéder directement au rapport complet et à la synthèse en ligne :

EVEA Tourisme

www.evea-tourisme.com

 

  Actualités 2014