L'Umih Paris IDF est née

Publié le 19/05/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licence4

Evelyne Maes, présidente de l'Umih Paris Hôteliers, et Christian Navet, président de l'Upih, ont signé cette semaine la fusion des deux syndicats qui portera le nom d'Umih Paris-IDF (Ile de France).

L'étape est historique car elle marque la fusion de deux syndicats nés dans les années 1870. Les plus anciens se souviendront de la Chambre syndicale des CHR Paris-Saint-Sabin à la tête de laquelle Christian Navet a été élu en 1998. C'est à son initiative que la chambre a déménagé pour la rue Antoine Bourdelle (15ème arrondissement) offrant à l'époque des bureaux neufs, plus appropriés aux objectifs de la nouvelle équipe et avait été rebaptisée : Upih (Union patronale de l'Ile de France). Christian Navet, qui a été trésorier de la FNIH, devenue l'Umih, a eu pour vice-trésorière Evelyne Maes, qui est hôtelière dans le 14ème arrondissement et qui a succédé l'an dernier à Bertrand Lecourt, à la présidence de la Chambre syndicale des hôteliers de Paris (Umih Hôteliers Paris), installée depuis plusieurs années sur les Champs Elysées. Cela fait toutefois deux ans que la fusion était en gestation. « Aujourd'hui, nous signons une lettre d'engagement qui va nous permettre de réunir nos forces et de nous regrouper en une seule entité. Si un certains nombres d'aspects fiscaux et juridiques restent à régler, nous scellons officiellement le début d'une nouvelle aventure qui va nous permettre d'avancer ensemble et qui va aboutir à la création d'une structure forte sur Paris » a indiqué Evelyne Maes, mercredi 14 mai, face aux adhérents des deux syndicats. « Ce rapprochement était indispensable » a renchéri Christian Navet. « Ce n'est pas un syndicat qui absorbe l'autre, mais bel et bien l'union de personnes ayant des intérêts communs. Nous représentons en grande majorité des indépendants et l'entité que nous allons mettre en place va renforcer notre représentativité et nous donner des moyens supplémentaires pour installer de nouveaux services, comme l'aide au montage des dossiers de l'accessibilité ». Les locaux respectifs actuels on été mis en vente et les prochains seront « plus grands et encore plus fonctionnels » promet Christian Navet. Cette fusion relève « d'une grande intelligence » selon Roland Héguy, président confédéral de l'Umih. « Le tourisme est le seul levier économique qui se développe et l'Umih représente 85% des entreprises syndiquées en France. La capitale doit être une place forte, une vitrine pour votre syndicat » a-t-il ajouté.  

 

  Actualités 2014