Clôture des assises du tourisme : les organisations professionnelles satisfaites

Publié le 23/06/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

C'est à Paris que s'est tenue hier, jeudi, la clôture des Assises du tourisme. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a rappelé sa volonté de faire de la France le premier pays touristique au monde. Les organisations professionnelles estiment que le secteur du tourisme a pour une fois été entendu.

Roland Héguy, président confédéral de l'Umih, et Jacques Barré, président du GNC, ont assisté hier à la clôture des Assises du tourisme. Les propositions faites par Laurent Fabius, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Carole Delga vont dans le sens de la profession, estiment les deux hommes qui saluent le discours du ministre des Affaires étrangères. "C'est un message de vérité, avec 30 propositions très concrètes et des objectifs affichés clairs à court et moyen -terme pour réaffirmer la primauté de la France comme première destination touristique mondiale", souligne Roland Héguy en ajoutant : "Le tourisme, avec son tissu d'entreprises 'Made In France', ses 2 millions d'emplois reflétant l'excellence et le savoir-faire français, est enfin considéré comme une industrie à part entière, avec un plan d'action dont la mise en oeuvre ne peut attendre. Une approche globale est enfin définie avec la mise en oeuvre d'une politique en faveur de l'offre touristique. La promotion de destinations phares et la constitution de pôles d'excellence sont des opportunités pour nos territoires pour mettre en avant leur richesse et leur diversité."

L'Umih se félicite ainsi des mesures annoncées pour "améliorer l'accueil des touristes, de la préparation de leur voyage à leur arrivée à destination, jusqu'à leur départ, pour simplifier la vie des entreprises CHR, la suppression de l'obligation de présenter une réservation d'hôtel lors d'une demande individuelle de visa court séjour et  la volonté de simplifier les normes applicables (réglementaires, fiscales) pour permettre à nos entreprises de retrouver du souffle et de se consacrer exclusivement à leur coeur de métier".

Des mesures pour dynamiser le tourisme en France

Un conseil de la promotion du tourisme chargé du suivi de l'évaluation du programme présenté devrait être prochainement installé. Didier Chenet, président du Synhorcat, et Gérard Guy, président de la CPIH, étaient présents sous la bannière du Groupement national des indépendants. Les deux hommes se réjouissent également des annonces qui ont été faites. "Laurent Fabius a annoncé dans son discours de clôture une série de mesures phares pour dynamiser le tourisme en France. Le GNI apprécie ces mesures annoncées pour porter le tourisme au rang de priorité nationale. Le cap fixé est clair : faire de la France la première destination touristique au monde en termes de recettes, avec pour objectif d'accueillir 100 millions de touristes étrangers. Laurent Fabius a rappelé que l'hôtellerie-restauration représentait 2 millions d'emplois et les trois quart des 7 % du produit intérieur brut. Afin d'accroître encore la visibilité et la lisibilité de l'offre touristique, les acteurs du tourisme seront mobilisés autour de cinq pôles d'excellence dont le financement est assuré à hauteur de 15 millions d'euros par le programme 'Investissement avenir'. C'est une véritable reconnaissance des capacités, des spécificités et de la place de la profession. Le ministre a indiqué vouloir aller vite dans la bataille pour le tourisme que se livre les puissances internationales. Il y aura une ordonnance de simplification comportant un volet tourisme d'ici la fin de l'année !"

 

  Actualités 2014