Anne Hidalgo est favorable au relèvement des taxes de séjour, le GNI dénonce

Publié le 07/07/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4Le Groupement national des indépendants, qui regroupe le Synhocart, la Fagiht et la CPIH, s'élève, dans un communiqué, contre la position de la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui s'est prononcé en faveur du relèvement du plafond de la taxe de séjour voté par l'Assemblée nationale. « En recherche de ressources pour boucler son budget 2015, la marie de Paris a essayé de multiplier des arguments pour bénéficier de cette rentrée fiscale qui rapporterait à la ville de Paris 140 millions et serait destinée au budget relatif à l'animation, l'entretien, la sécurité des lieux d'attractions touristiques de la capitale » dénonce le groupement qui réclame le retrait de la mesure. En revanche, le groupement note avec satisfaction qu' Anne Hidalgo n'est pas opposée pau calcul de la taxe de séjour au réel; elle est actuellement forfaitaire dans la capitale.

 

  Actualités 2014