Les professionnels corses évacués violemment de la préfecture de Bastia

Publié le 08/07/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

Agathe Albertini, présidente d'Umih Corse, tout comme de nombreux autres représentants des filières économiques corses, ont été contraints par la force de quitter vendredi la préfecture de Bastia. Ils manifestaient contre les grèves de la SNCM qui bloquent depuis plusieurs jours l'activité de l'Ile. Roland Héguy, président confédéral de l'Umih, s'insurge contre les autorités locales.

« Je suis extrêmement choqué par la violence à l'encontre des acteurs économiques de l'île, et notamment à l'encontre d'Agathe Albertini, présidente d'Umih Corse. Les chefs d'entreprise du secteur ne demandent qu'une chose : travailler en paix et accueillir les touristes. Leur exaspération est totale et il faut la comprendre : alors qu'on entre dans la très haute saison, cette grève est une véritable catastrophe économique : d'une part en empêchant de nombreux touristes de venir sur l'île, et d'autre part pour les cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuit et leurs salariés qui commencent une saison à moitié vide. C'est l'activité touristique qui est en jeu. C'est l'image de l'île qui se dégrade. J'ai d'ailleurs sollicité un rendez-vous en urgence auprès du ministre de l'Intérieur pour demander des explications à ce traitement brutal, discriminatoire et d'autant plus incompréhensible alors que s'ouvre la Conférence sociale où le principe du dialogue est prôné par le Président de la République. »

 

  Actualités 2014