Les chefs d'entreprise des TPE et des PME appelés à manifester le 1er décembre à Paris et Toulouse

Publié le 01/12/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4« Le caractère exceptionnel de cette démarche, qui n'est pas dans l'ADN des chefs d'entreprise, vise à prendre l'opinion publique à témoin des difficultés que rencontrent les TPE/PME »  indique la CGPME qui appelle tous les chefs d'entreprises à participer, le lundi 1er décembre, à deux grandes manifestations prévues à Paris et à Toulouse. Slogan choisi : PME/TPE CadenASSEZ ! Libérez nos entreprises ! Si l'interprofession refuse tout amalgame politique, celle-ci dénonce cependant l'étranglement fiscal et administratif subi par les entreprises : « Nous avons salué le CICE et soutenu le Pacte de Responsabilité. Nous n'avons pas changé d'avis mais nous constatons trop souvent un écart entre les discours et les réalités que vivent nos entreprises étranglées par les charges, les taxes et les normes. Comment croire à la simplification administrative lorsque l'on prévoit une usine à gaz comme le compte individuel de prévention de la pénibilité ? Comment croire à la volonté de favoriser l'emploi lorsque l'on interdit aux entreprises d'embaucher moins de 24 heures hebdomadaires ? Nous demandons au gouvernement de revenir sur 3 mesures synonymes de complexité administrative, d'insécurité juridique et de coûts supplémentaires : le compte personnel de prévention de la pénibilité, l'obligation d'informer préalablement les salariés en cas de cession d'entreprise alors même que la confidentialité est une des clés de la transmission et l'interdiction de recruter à temps partiel moins de 24 heures par semaine. Ces mesures sont inapplicables dans les TPE/PME, nous le répétons en vain depuis des mois. Les pouvoirs publics doivent maintenant écouter ceux qui prennent des risques pour faire vivre et développer leur entreprise ! » Cette action va démarrer la semaine de mobilisation des chefs d'entreprise pour la croissance et l'emploi lancée conjointement par le Medef, l'UPA et la CGPME. Le Synhorcat et Casinos de France ont annoncé leur participation aux deux manifestations. A paris, le cortège partira à 10 h de la Place Félix Eboué (75012 M° Daumesnil) pour se rendre à Bercy au Ministère de l'Economie et des Finances, tandis qu'au même moment à Toulouse, le défilé quittera la Place du Salin pour se rendre à la Préfecture. Quant à l'Umih, qui est membre des trois organisations interprofessionnelles, mais en congrès national à cette période, celle-ci vient d'adresser un courrier à ses départements, invitant « l'ensemble des chefs d'entreprises du secteur à participer aux différentes actions lancées par les instances interprofessionnelles ». Le mercredi 3 décembre à 12h30, les congressistes signeront à Nancy une lettre ouverte de la profession intitulée : Un cadre clair, stable et favorable pour retrouver confiance, croissance et emploi.

 

  Actualités 2014