Saison d'hiver 2014 : les nouveautés en stations

Publié le 08/12/2014 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

hotel-licences4

Malgré des températures trop douces et une neige absente les professionnels, bien préparés, restent optimistes pour l'hiver à venir.

Les stations de ski des Alpes françaises poursuivent leur stratégie de montée en gamme. Ainsi, à Val Thorens (73), le nouveau Club Med Sensations, inauguré vendredi 5 décembre par Henri Giscard d'Estaing, a nécessité 80 M€ d'investissement. Il possède 384 chambres, deux restaurants et deux bars, et développe un concept inédit au Club, l'Epicurious Gourmet. Edouard Loubet, deux étoiles Michelin à Capelongue et natif de Val Thorens, signera la carte du soir, avec Thierry Van Rillaer, chef du Club Med. "Il faut adapter la prestation en fonction des clients. C'est un élément essentiel", explique Grégory Côme, directeur des prestations hôtelières Europe-Afrique du Club. "La station de Val Thorens affiche des ambitions gastronomiques", ajoute Grégory Guzzo, directeur de l'office du tourisme. Outre l'Oxalys de Jean Sulpice (2 étoiles), et l'Épicurien de Jérémy Gillon, il faudra aussi compter avec le chef étoilé Éric Samson, qui prendra la tête, cette saison, des restaurants du Koh I Nor. 

Investissement hôtelier

De nombreuses stations présentent des nouveautés, démontrant ainsi que l'investissement, malgré la crise, ne s'essouffle pas et surtout que les professionnels misent sur le développement du tourisme d'hiver. Ainsi, à Avoriaz, la famille Sibuet ouvre Les Dromonts. Cet hôtel, entièrement revu dans le style années 1970, sera le deuxième hôtel de montagne situé hors du fief historique du groupe à Megève. La station des Menuires, qui fête ses cinquante ans cette année, voit son parc hôtelier s'agrandir avec un nouvel établissement 4 étoiles, le Kaya. L'investisseur est le groupe Temnos, qui compte aujourd'hui six établissements (3 et 4 étoiles, 700 chambres au total) à Chamonix, aux Arcs 1800 et aux Menuires. Temnos a vendu l'hôtel Aigle des neiges - Val d'Isère au groupe Maranatha. Ce sera le troisième hôtel de ce groupe déjà installé à Brides-les-Bains et Chamonix. Autre nouveauté, Jean Michel Bouvier, ancien étoilé de Chambéry, installé depuis 2011 au Panoramic, le restaurant d'altitude du glacier de Tignes, reprend le seul hôtel 5 étoiles de la station, Les Suites du Nevada, mis en vente par le groupe MGM cet été. Déjà propriétaire du restaurant et du bar attenants (La Table en montagne et Le Whitney Bar), il se lance avec son épouse, Catherine, dans la grande aventure de l'hôtellerie en station. 

Restauration d'altitude

Côté restauration, la saison réserve aussi son lot de nouveautés. À Courchevel, Frédéric Vardon, chef étoilé du 39 V, accueillera aux fourneaux Jean Paul Lacombe (Léon de Lyon). À Saint-Martin-de-Belleville, René et Maxime Meilleur (2 étoiles au Michelin à La Bouitte) viennent de finaliser trois années d'investissement. Leur établissement est monté en gamme et a doublé sa capacité hôtelière (six chambres créées). Pour la saison d'hiver, le duo de chefs ouvre également le Bouche à oreille, un restaurant bistronomique de 170 couverts en salle et 250 en terrasse sur les pistes. L'établissement sera géré par Noëlle et Olivier Botta, soeur et beau-frère de René Meilleur. Enfin, sur les pistes de Saint-Gervais-Megève, Luc Reversade ouvre une nouvelle Folie douce. Il s'associe ainsi, pour la deuxième fois au groupe Gravier Montel. "L'an dernier, nous avons ouvert la Folie douce à l'Alpes d'Huez. Le bilan, très positif, nous conduit à aller plus loin. Après Saint-Gervais-Megève, nous comptons monter d'autres restaurants", annonce Jean-Baptiste Gravier.

 

  Actualités 2014