Challenge des métiers d'Accor, l'accélérateur de carrière

Publié le 19/01/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

hotellerie-licences4

Près de 1 000 jeunes du monde entier ont participé à la douzième édition de la compétition, parrainée cette année par Pierre Hermé.

Chaque année, le groupe Accor organise à Paris la finale de son challenge des métiers. Pour les 70 finalistes, âgés de 18 à 25 ans, venus de 25 pays, ce moment est à la fois symbolique et inoubliable. Pour la majorité d'entre eux, venir à Paris est une première. "La remise des prix est un moment clé où l'émotion est palpable car les jeunes ont vraiment le sentiment d'être valorisés et reconnus dans leur métier, d'autant plus que la direction assiste à la remise des prix", explique Magali Laurent, directrice du management des talents et de la mobilité internationale et responsable de l'opération.

Pour Accor ce challenge est tout aussi important. Avec un effectif de 170 000 collaborateurs dans le monde, il est essentiel pour le groupe de savoir attirer les jeunes talents. Pour Sébastien Bazin, p.-d.g. d'Accor, les finalistes sont "les ambassadeurs et les acteurs d'Accor", dont ils représentent l'avenir, et ils ont le devoir "de promouvoir et de défendre les valeurs d'innovation, de respect et d'esprit de conquête du groupe".

Détecteur de talents

Au-delà de la compétition, le challenge des métiers est aussi un excellent moyen de valoriser de nouveaux talents : "Notre approche se situe en quatre temps, précise Magali Laurent, il s'agit d'identifier les talents, de les valoriser, de les faire grandir au sein du groupe afin de les fidéliser." Une nécessité pour Accor car le turn-over reste important au sein du premier groupe hôtelier européen.

Pour certains candidats, cette compétition va peut-être servir de tremplin. Par exemple Eszter Takacs, lauréate en réception, qui envisage de devenir manager. L'an dernier, quatre des huit gagnants ont été promus dans l'année et d'autres sont en passe d'évoluer. "Le Challenge est un vrai boost pour leur carrière", confirme Magali Laurent.

L'initiative a été saluée par le pâtissier Pierre Hermé, parrain de la compétition. "Je trouve formidable d'encourager ces talents et de les faire évoluer au sein de l'entreprise. C'est une excellente opportunité pour les jeunes", a-t-il conclu.

Pour Accor, la démarche ne s'arrête pas là car de nouveaux outils sont en cours d'élaboration comme le nouveau programme Boost your potential, actuellement en phase pilote, ou l'International Hospitality Management Program, réalisé en partenariat avec l'Essec.

 

  Actualités 2015