Affaire Joël Robuchon : le Collège culinaire de France dénonce « une attaque médiatique particulièrement malveillante »

Publié le 12/02/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

restaurant-licences4

Un reportage de France TV infos évoquant des pratiques inqualifiables assimilées à du harcèlement moral dans les cuisines de Joël Robuchon à La Grande Maison à Bordeaux a eu un effet boule de neige dans les médias. Le chef multiétoilé a saisi la justice pour diffamation. Le Collège culinaire lui apporte son soutien.

« Le Collège Culinaire de France dénonce l'exploitation médiatique qui met aussi facilement en cause, sans preuve ni enquête, un chef réputé internationalement pour son sens des valeurs et l'excellence de son travail ». Alain Ducasse, au nom du Collège culinaire de France, co-fondé avec Joël Robuchon, monte aux créneaux dans un communiqué. « Notre confrère et ami, Joël Robuchon vient de subir une attaque médiatique particulièrement malveillante qui nous laisse accablés par la façon dont certains journalistes conçoivent leur métier. ». Le Collège culinaire va plus loin. « Nous savons que personne n'est à l'abri de ce genre de diffamation, aujourd'hui à la portée de l'humeur de n'importe quel mécontent, avec la complaisance de certains journalistes à la recherche d'un scoop. Mais le manque de professionnalisme de certains médias qui acceptent de relayer ces rumeurs, porte atteinte à la gastronomie française toute entière ». Une crainte que de nombreux professionnels, de diverses régions, ont fait remonter au Collège culinaire de France. 

Alain Ducasse précise, s'il en était besoin, que le Collège Culinaire de France « ne cautionne pas la violence en cuisine », mais que les professionnels doivent « être vigilants en permanence sur le risque d'être pris en otage par une machine médiatique souvent aveugle qui donne une représentation caricaturale de la réalité ».

 

  Actualités 2015