Accor porte plainte contre Booking.com

Publié le 26/02/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

hotellerie-licences4

Le Figaro a annoncé que le groupe Accor a saisi l'Autorité de la concurrence contre Booking.com le 23 février. Le groupe hôtelier dénonce un abus de position dominante de l'OTA - qui représente près des deux tiers du marché français - sur les réservations en ligne, bien que celle-ci a renoncé en décembre à imposer la parité tarifaire entre l'hôtelier et les autres plateformes.

En effet, à la demande des organisations professionnelles, le Gouvernement avait également engagé, le 27 mai dernier, une procédure devant le tribunal de commerce de Paris, tandis que, dans le même temps, six autres autorités de la concurrence en Europe (Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Suède) avaient lancé des poursuites à son égard. Suite à la décision de Booking de renoncer à imposer la parité tarifaire, l'Autorité de la concurrence française a lancé, le 9 janvier, un test de marché auprès des acteurs du secteur, qui s'est clôturé 31 janvier, pour savoir si cette proposition d'engagements était suffisante pour remédier aux préoccupations de concurrence identifiées. Des engagements loin d'être suffisants, a estimé Accor le 23 février.

Lors de la première conférence de presse de Booking.com dans l'Hexagone, le 24 février, Peter Verhoven, directeur général de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique, a répondu suite à cette saisine : "Accor nous considère comme un partenaire. Il a donné son opinion aujourd'hui, c'est son droit, mais, entre temps, on fait affaire avec eux."

La commission doit rendre son avis à la fin du mois de mars.

 

  Actualités 2015