Siprhô 2015 : plus de 5 000 visiteurs à la plage

Publié le 27/02/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

Pour cette 6° édition, le rôle économique des plages privées a été confirmé par l'étude de la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) de Montpellier.

Le 25 février, les trois jours du Siprhô (salon des plages, du bar, de la restauration et de l'hôtellerie) se sont achevés sous le soleil de la Grande Motte (34). Sébastien Sanchez, codirigeant de la société organisatrice Konk, s'est réjoui de la présence de "visiteurs qui croient en l'avenir et attaquent la saison dans un bon état d'esprit…Dès le deuxième jour, nous avions écoulé tout nos annuaires. L'objectif des 5 000 visiteurs est dépassé. Comment l'expliquer ? La réputation et la reconnaissance du salon s'est consolidée en six ans, les exposants, de plus en plus nombreux, jouent le jeu et relayent la communication. Les nouvelles animations du Siphrô ont séduit leur public, tout comme la formation oenologique du sommelier Jérémy Cadière, ou encore les masterclass pour professionnels du bar". 

Les visiteurs viennent avec "de vrais projets d'achat, pour se renseigner et prendre des contacts", Sébastien Sanchez l'explique par "l'évolution qualitative de ce marché de niche vers une offre de plus en plus haut de gamme".

Lors du salon, deux concours de bar ont eu lieu, coorganisés avec Nicolas Lopez d'Ypnotik Bartending. Le SIP Bartender Flair Challenge (cinq minutes pour réaliser deux cocktails, le tout en effectuant un show) a été remporté par Sylvain Glatigny (Paris), suivi de Geoffrey Verquin et de Sullivan Sottiau. Le SIP Bartender Cocktail Challenge (cinq minutes pour un cocktail imposé et une création) a été remporté par Nicolas Casas (Montpellier), suivi d'Aurore Grasset et de Lucas Finateu.

Un poids dans l'économie locale

Le 24 février, la CCI de Montpellier a présenté aux professionnels son enquête sur portant sur le poids économique des plages privées et les retombées économiques. Elle a analysé les résultats des 26 plages privées réparties sur le littoral de sa circonscription, de La Grande Motte aÌ Villeneuve-leÌs-Maguelone. Pour la saison 2014, elles ont généré un chiffre d'affaire total de plus de 19 M€, avec une moyenne de plus de 750 000 € annuels par établissement. Le secteur emploie 210 salariés à l'année (en équivalent temps plein), effectue des achats pour 8 M€, à 60 % auprès de fournisseurs locaux. Concernant l'application du décret plage, la CCI est actuellement en cours de négociation avec la préfecture pour trouver un terrain d'entente pour les professionnels des plages privées de sa circonscription. 

 

  Actualités 2015