Montagne : les vacances de février ont tenu promesse, à quelques exceptions près

Publié le 11/03/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

conjoncture-licences4L'Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM – Atout France vient de rendre public son bilan des vacances de février, constatant de « bons résultats pour l'ensemble des stations, avec, néanmoins, des difficultés rencontrées dans les Alpes et dans plusieurs station de l'ouest pyrénéen compte tenu du fort enneigement. » Bons niveaux aussi pour les taux d'occupation : « entre 77 et 99% pour l'ensemble des hébergements en fonction des massifs ». Prévisible, c'est la semaine du 14 au 21 février qui a été la plus fréquentée, avec des taux proches ou supérieurs à 90%. « Globalement, entres les prévisions et le réalisé les stations ont enregistré un gain de fréquentation avoisinant les 10 à 15 points. » Une hausse à relativiser, puisque certaines stations ont connu d'importantes perturbations de leur activité liés au fort cumul de neige rappelle l'Observatoire. « Les réservations de dernière minute pour les vacances de février apparaissent plus nombreuses que l'an passé pour la quasi-totalité des massifs (exceptées les stations nord-alpines qui ne constatent pas de différence). Les courts séjours sont annoncés stables par rapport à l'an passé dans les Alpes du Nord et en progression pour les autres massifs. Les ventes de séjours tout compris sont estimées aussi nombreuses que l'an passé dans les Alpes du Nord et les Pyrénées, en recul dans les Alpes du Sud, et en progression dans les Montagnes du Jura et les Vosges. » Côté clientèles, « les Britanniques (notamment dans l'ensemble du massif alpin) et les Belges (surtout dans les stations vosgiennes) gardent les premières marches du podium des clientèles internationales. La clientèle espagnole reste, quant à elle, la 1ère clientèle internationale dans les stations pyrénéennes. » Pour Charles-Ange Ginésy, président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne, le bilan doit être jugé positif malgré certaines déconvenues.  « Les vacanciers ont été au rendez-vous pour profiter de la neige dans l'ensemble des massifs. Nous espérons que la période à venir confortera les chiffres de ce mois de février. » Dans la visée maintenant, la période dite 'inter-vacances' qui court jusqu'au 11 avril. « Pour l'ensemble de la période à venir, les séjours prévisionnels sont annoncés en progression par rapport à l'an passé, à l'exception des résidences de tourisme pour la 1ère semaine (7 au 14 mars 2015), dont le remplissage prévisionnel est en très léger repli. » En revanche, les vacances de printemps vont subir de plein fouet l'impact du calendrier scolaire selon l'Observatoire. « Les taux de réservations très faibles, majoritairement inférieurs à 20 % et en net recul par rapport à l'an passé, sont à associer au positionnement calendaire tardif de cette période de vacances. Un certain nombre de domaines skiables auront en effet d'ores et déjà fermé leurs portes. Pour cette ultime période de la saison, le niveau d'enneigement sera donc décisif dans le processus de réservations des touristes. »

 

  Actualités 2015