Le Sénat donne le feu vert à la création du statut d'artisan cuisinier

Publié le 23/03/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4Examiné par la Commission spéciale du Sénat dans  le cadre du projet de loi Croissance et Activité, l'amendement portant sur la création du statut d'artisan cuisinier a été adopté hier, mercredi 18 mars.  « C'est un grand jour pour les professionnels cuisiniers, qui tous les jours oeuvrent pour notre gastronomie, son identité et pour l'attractivité de nos territoires. Nous saluons le travail des sénateurs et du Gouvernement qui en inscrivant dans la loi l'artisan-cuisinier répondent aux attentes des professionnels et aux exigences des consommateurs. Nous restons vigilants à la suite de la procédure législative, et demandons aux parlementaires de respecter le vote des sénateurs en commission » a immédiatement réagi Hubert Jan, président de la branche restauration au sein de l'Umih, pour qui, cet accès au répertoire des métiers est essentiel.  « L'artisan-cuisiner n'est pas un label supplémentaire, estime en effet l'Umih. C'est la reconnaissance d'un statut qui s'inscrit dans un dispositif global de valorisation de la gastronomie française, aux côtés de la mention Fait maison et du titre d'Etat Maître Restaurateur. Il renforcera la mention Fait maison : ces deux caractéristiques, reconnues ensemble, permettront de valoriser la relation de confiance entre le client et le restaurateur, la transmission d'un savoir-faire et le travail du produit brut, et ce en toute transparence pour le consommateur. » 

 

  Actualités 2015