Les Français fiers de leur gastronomie, devant les lettres ou la haute couture

Publié le 23/03/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

A l'occasion de l'opération Goût de France/Good France, Badoit livre les résultats d'un sondage effectué par Odoxa pour le minéralier sur les Français et sur ce qui fait leur fierté… la gastronomie !

3 Français sur 4 ont le sentiment que les Français ont trop souvent tendance à dénigrer la France. 64% d'entre eux se sentent d'ailleurs fiers d'être Français et 56 % estiment que leur pays rayonne dans le monde. L'enquête, effectuée par Odoxa pour Badoit, apporte un souffle de fraîcheur bienvenue. Mais de quoi se nourrit cette fierté, interroge l'étude ? Eh bien, de la gastronomie. Les Français la placent en tête des caractéristiques dont ils sont le plus fiers (69%) devant les arts et les lettres (53%) et la haute couture et la mode (22%). Une fierté qui n'est pas suffisamment célébrée selon 86% des interrogés. L'opération Goût de France/Good France, lancée pour la première fois cette année, ou encore le succès de la Fête de la gastronomie, qui n'en est qu'à ses premières éditions, répondent incontestablement à cette attente. Autres bonnes nouvelles : pour 91% des interviewés, rester à table, est un plaisir (seulement 8% pensent que c'est une perte de temps) et 84% apprécient la gastronomie française parce qu'elle se réinvente. Fiers, donc, et promoteurs de leur cuisine, souligne Odoxa, les Français se montrent par ailleurs curieux et ouverts à d'autres terreaux culinaires. Entre deux restaurants proposant une cuisine de qualité, ils dirigeront leur choix, à 56%, pour une cuisine qui leur fait découvrir de nouvelles saveurs. Au chapitre économique, 79 % des français estiment que la gastronomie crée plutôt plus d'emplois que les autres secteurs. Si un proche au chômage leur faisait part de son souhait d'ouvrir un restaurant, 58% l'encourageraient, estimant que c'est un secteur porteur, 40% l'en dissuaderaient toutefois compte tenu des risques. L'étude révèle ici qu'un tiers des Français serait prêt à ouvrir un restaurant s'ils le pouvaient. A la lecture des résultats, indéniablement, la gastronomie s'inscrit aussi dans l'ancrage territorial et la diversité des productions. Pour les Français, le principal atout de la cuisine française est en effet sa variété (76%), loin devant les grands chefs ou les restaurants étoilés (13%) et le fait que les Français préparent chez eux de bons petits plats (10%). Vive le savoir-faire local et la restauration !

 

  Actualités 2015