Le sénateur-maire de Cagnes sur Mer va déposer un amendement pour maintenir les établissements de plage à l'année

Publié le 22/04/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4Six établissements de plage de Cagnes-sur-Mer ont été convoqués le 7 avril devant le tribunal correctionnel de Grasse pour non-respect du décret de 2006 relatif aux concessions de plage. Si l'audience a été reportée, plusieurs élus se sont réunis autour de leurs dirigeants et du président de la Fédération nationale des plages restaurants, René Colomban. Louis Nègre, sénateur-marie de Cagnes-sur-Mer a annoncé à cette occasion qu'il allait déposer un amendement à l'Assemblée nationale pour « permettre aux communes membres d'une intercommunalité, dont l'une des communes dispose d'un office de tourisme de 1ère catégorie, de pouvoir bénéficier d'une dérogation à la limitation de la période d'exploitation, de maintenir les emplois à l'année et d'offrir le service attendu par les usagers ». L'amendement doit être présenté cette semaine

 

  Actualités 2015