Assemblée générale de l'Hotrec : ce que retient Didier Chenet

Publié le 18/05/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4Didier Chenet, président du Synhorcat et du Groupement national des indépendants, assistait à la 70ème assemblée générale de l'Hotrec qui s'est déroulée fin avril à Luxembourg. Dans son débriefing, celui-ci retient notamment la prise de parole de M. G. Friden, Ambassadeur du Luxembourg auprès de l'Union européenne,  qui a rappelé les priorités de la future Présidence luxembourgeoise de l'Union européenne : le renforcement des règles communes du Marché unique européen pour supprimer les quelques barrières aux frontières restantes ; l'élaboration d'une stratégie pour les PME ; la mise en oeuvre du Marché unique du numérique ; et la mise en place d'un Agenda social qui facilitera l'embauche transfrontalière de même que la transition entre la scolarité et le monde du travail. Il salue l'intervention également de  la Commissaire européenne au Marché intérieur, à l'Industrie, à l'Entrepreneuriat et aux Petites et moyennes entreprises, El?bieta Bie?kowska, «outre la volonté de renforcer les compétences numériques des salariés des PME et de promouvoir un tourisme responsable,  la Commission européenne prendra position en septembre 2015 sur l'économie souterraine partagée ». Un dossier sur lequel l'Hotrec travaille « assidûment ». (…). « Par ailleurs l'Hotrec a mis en place des partenariats avec des syndicats de secteurs différents (l'agroalimentaire avec EFFAT, les transports avec IRU et prochainement les consommateurs avec BEUC) dans cet objectif. (…) Cette réunion des membres de l'Hotrec a également été l'occasion pour Hotelstar Union (HSU) de faire le point sur les Etats utilisant le classement hôtelier européen et les Etats en cours d'adoption. La France est actuellement en cours de révision de son classement hôtelier ». Le syndicat estime qu'il « possède de nombreux avantages. En effet, sur l'ensemble des touristes en Europe, plus de la moitié proviennent des autres Etats membres. Il est donc essentiel que le classement hôtelier soit harmonisé pour une meilleure reconnaissance de la part des touristes. Par ailleurs, actuellement très peu de plateformes numériques, d'avis ou de réservation, prennent en compte les classements hôteliers nationaux. En regroupant les systèmes de classement, la force de négociation auprès de ces sites sera plus importante et permettra une meilleure visibilité du niveau d'accueil de l'hôtel. »

 

  Actualités 2015