2014 : baisse de la consommation alimentaire hors domicile

Publié le 18/05/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

conjoncture-licences4

Gira Conseil va publier demain son étude annuelle du marché de la consommation alimentaire hors domicile. Pour la première fois depuis 10 ans, les résultats affichent une décroissance.

Le marché de la consommation alimentaire hors domicile (CAHD) est en crise, affichant une décroissance de 0,3 % en 2014, pour la première fois depuis plus de 10 ans. C'est ce que révèlera l'étude annuelle du marché de la consommation hors domicile publiée par Gira Conseil. Seul le nombre de repas continue de croître, avec près de 10 milliards de repas pris en hors du domicile en France, cette année. 

"Le marché de la restauration est, désormais, lui aussi touché par la crise. Mais ce n'est pas la seule explication. Il y a également l'offre émergente et la demande, avec des nouvelles attentes des consommateurs. Ce sont des sanctions extrêmement fortes. Beaucoup de restaurateurs ne se sont pas encore bien alignés pour satisfaire et fidéliser le consommateur. Là où on a de la chance, c'est que les Français ont un affect très important pour leurs sorties au restaurant, c'est l'une des dernières dépenses qu'ils font bouger dans les dépenses de leur ménage", constate Bernard Boutboul

Une croissance de + 2 % pour les circuits alimentaires alternatifs

Tous les acteurs de ce marché ne subissent pas la même baisse de chiffre d'affaires. Si la restauration hôtelière et commerciale sont les plus touchées, les circuits alimentaires alternatifs ont connu une croissance de plus de 2 %. 

Du côté des chaînes de restauration : tous les acteurs ont vu leur chiffre d'affaires moyen par unité reculer, sauf la restauration rapide thématisée. Tous augmentent leur prix de vente pour tenter de compenser leur baisse de fréquentation. 

Du côté des indépendants : le nombre de points de vente a augmenté grâce à un solde positif entre les créations et les défaillances d'entreprises. Leurs prix de vente sont plutôt stables et la fréquentation se redresse un peu. 

Côté innovations, le marché est dynamique. L'univers de la restauration avec service à table se réinvente progressivement avec des établissements multi restauration – qui mixent les modes de distribution et offrent une restauration plurielle. Certains relancent astucieusement la consommation de vin, d'autres revoient leurs modes d'approvisionnement, valorisent leur spécialisation ou repensent leur politique de ressources humaines, le tout au service d'une expérience client toujours plus qualitatif. L'univers de la vente au comptoir poursuit sur la voie de la créativité avec l'arrivée importante de cuisines ethniques et exotiques, le développement du snacking sucré, mais également par un important travail de création autour du pain. Sans oublier l'arrivée d'enseignes venues de l'étranger ou le développement d'offres toujours plus mobiles. 

 

  Actualités 2015