Taux réduit de TVA en restauration : pour l'Umih, le dossier est clos

Publié le 22/12/2015 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4Le Conseil des prélèvements obligatoires (Cour des Comptes) a remis en cause la semaine dernière l'efficacité du taux réduit de TVA en restauration. L'Umih estime de son côté que le dossier « n'est plus d'actualité après deux augmentations successives de TVA en moins de 3 ans ». La TVA en restauration est passée de 5,5% à 7%, puis de 7 à 10% ». En novembre 2012, Sylvia Pinel, alors Ministre du commerce, de l'artisanat et du tourisme, a « elle-même clôturé le sujet en présentant le bilan du contrat d'avenir dans la restauration ». La rue d'Anjou ne veut pas rouvrir de polémique. « Pour l'heure, notre rôle est d'accompagner les entreprises à se maintenir dans un contexte économique fragile, de les faire progresser dans un nouvel environnement numérique et à continuer de créer de l'emploi » a indiqué Roland Héguy, président confédéral de l'Umih dont l'organisation « est investie aujourd'hui sur la transparence et l'équité fiscale dans le dossier de l'économie collaborative afin de faire respecter une concurrence équitable entre tous les acteurs du tourisme" rappelle-t-on.

 

  Actualités 2015