Vacances de fin d'année : des résultats très variables d'une station à l'autre

Publié le 14/01/2016 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

conjoncture-licences4

L'Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM – Atout France vient de publier son bilan des vacances de fin d'année. Les résultats enregistrés sont très variables « selon les massifs, l'altitude ou les activités proposées ».

Rares ont été les stations à pouvoir ouvrir plus de 70% de leurs domaines skiables durant les vacances de Noël, faute de neige. « Malgré ce constat, la perception de la fréquentation au cours de cette même période est plutôt satisfaisante pour l'ensemble des massifs : la majorité des stations répondantes (34 sur 52) estiment que la fréquentation est restée plutôt bonne ». L'étude donne toutefois des taux d'occupation inférieurs à ceux de l'an passé. Ils « s'échelonnent de 39 % à 70 % selon les différents types d'hébergement, la capacité en lits et l'altitude des stations. Ces résultats sont toutefois jugés similaires à ceux de 2014 pour les hôtels à haute et basse altitude, pour les stations de faible capacité, pour les résidences à basse altitude mais aussi pour les meublés dans les petites stations ». Concernant la semaine du Nouvel An, les taux vont de 57% à 93%.  Pour Charles-Ange Ginésy, Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne : « Il est difficile d'établir un bilan généralisé de ces vacances écoulées tant les situations sont disparates. Malgré des conditions d'enneigement très différentes au sein des massifs, nous constatons que les vacanciers ont apprécié leur séjour et la diversité des activités proposées par les stations. »  Si toutes les activités liées à l'enneigement ont souffert, « les promenades à pied, les visites culturelles, les activités pour les enfants ou celles liées au bien-être et à la remise en forme ont été plus fortement plébiscitées que pour l'an passé ». La restauration « tire son épingle du jeu avec un niveau identique à celui de l'an passé dans les Alpes, les Pyrénées et les montagnes du Jura mais elle est en recul dans les Vosges ». Autre constat : la baisse des réservations de dernière minute par rapport aux vacances 2014. « Les courts séjours semblent plus nombreux dans les Pyrénées ». Quant aux ventes 'packagées ', celles-ci restent stables. Actuellement, la neige a repris ses droits sur l'ensemble des massifs. Les taux d'occupation prévisionnels jusqu'aux prochaines vacances s'échelonnent vont de 17% et 51%. 

 

  Actualités 2016