Le Bistrot des employeurs, une initiative locale pour recruter vite et bien

Publié le 12/09/2016 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

emploi-licences4

La CCI de Bordeaux, en partenariat avec plusieurs organismes (Pôle emploi, Urssaf, chambre de métiers…), a mis en place une structure éphémère pour faciliter les recrutements de dernière minute des CHR, commerçants et artisans, notamment à l'approche de grands événements.Du 17 mai au 10 juillet dernier, rue Saint-Rémi dans l'hyper-centre de Bordeaux (Gironde), demandeurs d'emploi et employeurs pouvaient se rencontrer, déposer CV et offres au Bistrot des employeurs, un espace convivial doté d'une permanence physique et téléphonique. "Nous voulions favoriser l'échange autour d'un café, pour sortir des lieux comme le Pôle emploi. Nous avons obtenu un fichier de 800 CV par Pôle emploi, et 400 CV supplémentaires ont été déposés directement. Au total, 150 emplois ont été pourvus, dont une centaine définitifs", se réjouit Alfredo Julio, vice-président de la CCI de Bordeaux chargé du commerce. Pôle emploi, l'Urssaf et la chambre de métiers ont également participé à la mise en place de ce projet.

Proximité géographique

Parmi les offres, 86 % émanaient du secteur CHR, proposant une majorité de CDD (66 %) mais aussi des CDI (33 %), pour des postes de serveurs et de cuisiniers principalement. Éric Pierson, patron du Bistro Rigoletto, a eu recours au service. "Je n'arrive pas à recruter par le biais de Pôle emploi. J'avais besoin d'un plongeur pour l'été. J'ai déposé une offre au Bistrot des employeurs : 50 personnes se sont présentées, et j'ai embauché une jeune fille en CDD. Aujourd'hui, j'ai à nouveau un poste polyvalent à pourvoir… mais je ne trouve pas", déplore-t-il. Selon lui, l'un des atouts du concept réside dans sa proximité géographique avec les employeurs. Sa seule réserve : "Peu de demandeurs d'emploi et de restaurateurs connaissaient le lieu. Je suis tombé dessus par hasard." Le dispositif, mis en place à l'occasion de l'Euro 2016, répond à un besoin. Nul doute qu'il sera reconduit. Les partenaires du projet réfléchissent aux différentes façons de l'adapter et de le financer.

 

  Actualités 2016