Martine Pinville lance la campagne nationale de communication en faveur de la transmission et reprise d'entreprises

Publié le 07/10/2016 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

juridique-licences4

C'est dans le cadre du salon SME (Solutions pour mon entreprise) anciennement salon des micro-entreprises qui se tient du 4 au 6 octobre au Palais de congrès à Paris que la secrétaire d'état chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire a lancé, ce mercredi 5 octobre, la campagne nationale de communication en faveur de la transmission et reprise d'entreprises.

Sur 100 000 entreprises susceptibles d'être transmises, seules 60 000 le sont réellement. Si toutes les entreprises ne se prêtent pas à la reprise, la marge de progression est forte précise la ministre.

La transmission-reprise des petites entreprises représente un enjeu important pour l'emploi et pour réduire la fracture entre les territoires les plus dynamiques et ceux menacés de désertification.

Dans ce contexte, la campagne de communication nationale lancée ce mercredi permet d'informer et de sensibiliser à l'échelle nationale les cédants et repreneurs potentiels tout en répondant aux nombreuses idées reçues qui existent sur le sujet. 

Elle a vocation à inciter les cédants à préparer la transmission de leur entreprise plusieurs années à l'avance et donner l'envie aux porteurs de projets entrepreneuriaux de reprendre une entreprise et de se faire accompagner pour mener à bien leur projet.

Les outils de la campagne, dont un espace internet dédié « Repreneur/cédant » sur le site de l'Agence France Entrepreneur www.afecreation.fr (AFE anciennement APCE), permettront aux cédants et repreneurs potentiels de trouver de nombreux outils pratiques pour les aider.

A cette campagne de communication s'ajoutera un temps fort : une « Semaine » de la transmission-reprise, du 14 au 27 novembre prochain, ponctuée de nombreux événements locaux de sensibilisation.

Martine Pinville déclare « Les petites entreprises sont importantes pour l'économie. En matière de transmission-reprise, il faut « renverser la vapeur » : transmettre son entreprise doit devenir un réflexe. Avec cette campagne nous voulons sensibiliser les dirigeants aux enjeux de la transmission, et à la nécessité d'anticiper ce processus.»

 

  Actualités 2016