Ouragan Maria : des dégâts mais le secteur des CHR relativement épargné en Guadeloupe et en Martinique

Publié le 25/09/2017 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

Seulement deux semaines après le passage destructeur de l'ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, lundi 18 septembre, les îles de Martinique et de Guadeloupe étaient à leur tour frappées par l'ouragan Maria. 

La Martinique a été relativement épargnée, comme l'a déclaré Patrice Fabre, président des hôtels Karibea : "Il n'y a aucun dommage nous concernant, ni aucun dégât d'importance en Martinique." 

Le Wahou Café au Carbet, situé sur la plage au Nord de l'île, a subi les assauts des vagues, endommageant sa structure.

En Guadeloupe, deux morts ont été recensés. Si le bilan des dégâts n'est pas encore complet, de nombreux arbres ont été arrachés, barrant les routes, et de lourds problèmes électriques ont été constatés, dus à la chute des poteaux et câbles tandis que l'activité des bananeraies a été fortement impactée. Les Saintes ont été plus durement touchées, avec de nombreuses toitures arrachées. À l'hôtel Karibea au Gosier (Guadeloupe), Patrice Fabre a constaté "des dégâts mineurs, l'établissement est opérationnel, les 250 clients ont été placés en sécurité."

Ary Chalus, président du conseil régional de Guadeloupe, a déclaré que l'île doit "rapidement se relever, la période touristique arrive. Nous avons l'ambition d'arriver à un million de touristes donc nous devons faire vite." 

Le décret de catastrophe naturelle sera signé samedi 23 septembre.

 

  Actualités 2017