La consommation responsable au coeur de la 2ème Conférence nationale de la vie nocturne

Publié le 25/09/2017 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4La deuxième Conférence de la vie nocturne s'est tenue mi-septembre à la Cité de la Mode et du Design (75013). Celle-ci a été créée par la Plateforme Nationale de la Vie Nocturne qui regroupe des représentants de toutes les sensibilités concernées (publics, privés, professionnels) autour de la nuit. Pour Kronenbourg SAS, mécène de la Conférence, ces rencontres sont essentielles. C'est, explique la directrice du développement durable du brasseur, Agnès d'Anthonay, « un carrefour clé pour valoriser, diffuser et essaimer des solutions innovante en donnant la parole aux acteurs engagés dans la réduction des risques et en permettant des partages d'expériences. La participation de Kronenbourg SAS traduit notre volonté de soutenir des approches concrètes, dans une logique collaborative, convaincus que c'est la complémentarité des approches qui permet d'avoir un impact ». Deux dispositifs en faveur d'une consommation responsable et de la réduction des risques ressortent plus particulièrement des débats. A Bordeaux, un truck se tient sur l'espace public de 23h à 7h, se déplaçant sur les lieux festifs avec une équipe pluridisciplinaire médico-sociale. Baptisé le Hangover Café, il offre un espace de repos mobile. On peut y prendre une boisson chaude, de l'eau, se restaurer, se reposer ou encore testé son taux d'alcoolémie. L'autre concerne un bar expérimental installé à Paris, rue Beaubourg, à l'initiative de Lalla Kowska Régnier. Cet établissement, baptisé La Moderne, propose « un nouveau mode de convivialité, en favorisant l'apprentissage d'une consommation plus sereine de l'alcool ». A la carte, une large gamme de boissons sans alcool dont 4 bières également sans alcool. Des carafes d'eau aromatisées avec de la menthe fraîches sont mises à disposition sur le bar et les tables et chaque commande de boisson est accompagnée d'une restauration légère gratuite. « La particularité de La Moderne, souligne Lalla Kowska Régnier, est d'agir en faveur de la réduction des risques sans que les clients du bar ne le sachent. Ils viennent ici parce qu'ils apprécient l'endroit, et ce que j'observe, après seulement deux mois de pratique, est que le simple fait de mettre en permanence de l'eau à disposition des clients favorise très naturellement l'alternance alcool/sans alcool. Je suis convaincue que c'est en introduisant de nouveaux usages simple que l'on parvient peu à peu à faire évoluer les comportements ». 

 

  Actualités 2017