Airbnb : les dirigeants convoqués à Bercy

Publié le 06/12/2017 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

hotellerie-licences4

"Nous avons découvert la possibilité d'optimisation, voire de complicité de blanchiment offerte par la plafetorme Airbnb. J'ai donc pris avec Bruno Le Maire [ministre de l'Économie et des Finances] la responsabilité de convoquer les dirigeants de Airbnb la semaine prochaine à Bercy", a annoncé, lundi 5 décembre, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, à l'Assemblée nationale. Après l'affaire de la carte prépayée permettant aux propriétaires de meublés d'échapper au fisc, le gouvernement ne compte donc pas rester inactif.

Dans le même temps, trois députés La République en marche ont proposé aux plateformes de location de meublés, dont Airbnb, de s'autoréguler pour appliquer la consigne de 120 nuits de location maximum par an pour une résidence principale. À l'heure actuelle, il suffit à un particulier de passer d'une plateforme à une autre pour contourner cette limite. Des dispositions contraignantes pourraient être votées si les acteurs n'arrivent pas à convenir d'une charte de bonne conduite ou d'un accord. Sont notamment envisagés la baisse du nombre de nuitées autorisées à la location ou le transfert aux communes du pouvoir de fixer ces quotas.

 

  Actualités 2017