Un retour vers l'optimisme pour l'hôtellerie française en novembre - Baromètre Deloitte-In Extenso

Publié le 04/01/2017 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

conjoncture-licences4

Après plusieurs mois d'une activité morose, les établissements ont vu leur fréquentation repartir à la hausse. Si les prix moyens restent en retrait sur l'ensemble des catégories dans l'Hexagone, seul le segment luxe a enregistré un recul de son RevPAR.

En novembre, l'hôtellerie française a vu sa fréquentation progresser d'après les résultats du baromètre Deloitte-In Extenso. Paris et son marché hôtelier ont dû faire face à un recul très marqué de l'activité depuis le début de l'année 2016, malgré une guerre des prix entamée il y a de longs mois. Après dix mois consécutifs de baisse, la fréquentation hôtelière est repartie à la hausse en novembre, à l'exception toutefois du segment luxe et palaces (- 24 % de RevPAR). Le mois avait pourtant mal commencé avec des indicateurs journaliers en baisse sur la première quinzaine. Mais la deuxième partie a été plutôt positive, l'activité ayant été soutenue par la tenue de plusieurs manifestations professionnelles (Expobois ou encore le Salon du cheval). Même si novembre 2016 s'analyse en comparaison de novembre 2015, durement marqué par les attentats à Paris et Saint-Denis, ce semblant de reprise reste positif. Le trafic des aéroports de Paris est d'ailleurs en hausse d'un peu plus de 6 % par rapport au mois de novembre 2015, avec 7,1 millions de passagers. En données cumulées, le nombre de passagers est aussi en progression, ce qui reste encourageant. 

La Côte d'Azur redresse la tête

À l'image de la capitale, la Côte d'Azur semble se reprendre. À l'exception des catégories d'entrée de gamme, la fréquentation progresse grâce à une relative stabilité des prix moyens. La baisse des prix moyens sur certains segments ont pu compenser la hausse sur d'autres et ainsi permettre d'obtenir des taux d'occupation en augmentation (+ 8 % sur le milieu de gamme). Les RevPAR sont donc globalement en progression, sauf sur le segment super économique (- 7 % de RevPAR), en réel contraste avec les performances de ces derniers mois. 

Les régions françaises enregistrent encore des progressions marquées à la fois de la fréquentation et des prix moyens, pour l'ensemble des catégories. Ainsi, les RevPAR sont en progression (jusqu'à 17 %) pour la catégorie haut de gamme. Certaines agglomérations comme Lille, Avignon, Strasbourg ou encore Bordeaux, enregistrent des performances ponctuelles appréciables. Le mois de décembre ne changera pas la donne et la province terminera l'année 2016 avec des indicateurs au vert.


Données mensuelles

    Luxe  Haut de gamme  Milieu de gamme  Économique  Super économique 
TO 2016  50,5 % 60 % 60 % 63 % 60 %
Var. /n-1  10 % 9 % 5 % 4 % 5 %
RMC 2016  314 € 166 € 102 € 65 € 40 €
Var. /n-1  - 17 % - 6 % - 1 % - 4 % - 1 %
RevPAR 2016  158 € 99 € 62 € 41 € 24 €
Var. /n-1  - 9 % 2 % 4,5 % 0,5 % 4,5 %

TO : taux d'occupation

RMC : recette moyenne par chambre louée

RevPAR : revenu moyen par chambre disponible


www.inextenso-tch.com

 

  Actualités 2017