2 tonnes de carottes déversées sur les pavés de Barbès par les buralistes

Publié le 26/01/2017 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

Les buralistes sont en colère contre les ventes illicites de tabac. Et ils l'ont fait savoir mercredi 25 janvier en déversant 2 tonnes de carottes dans le quartier de Barbès, dans le 18ème arrondissement de la capitale. Le commerce clandestin prend, selon la Fédération des Buralistes Ile-de-France, Oise, Seine-Maritime des proportions grandissantes. Il représenterait plus de 25% de la consommation, soit un manque à gagner de 3 milliards d'euros par an pour l'Etat et 250 millions d'euros pour les buralistes. « Le commerce parallèle engendre aussi une forte insécurité, constate le président de la Fédération, Bernard Gasq. Au moins un buraliste se fait agresser ou cambrioler chaque jour. Nous avons peur pour nos familles et nos salariés. Le trafic de tabac est trop répandu, trop facile, trop lucratif et trop peu sanctionné en France ». L'élu réclame la mise en oeuvre immédiate de la traçabilité indépendante des produits du tabac (mesure adoptée en novembre 2015 par l'Assemblée Nationale et le Sénat), l'aggravation forte des peines pour vol, recel et revente de tabac, ainsi que l'inscription de ces deux demandes dans le programme des candidats à l'élection présidentielle avec application à l'été 2017.

 

  Actualités 2017