Ladurée surfe sur le snacking

Publié le 09/01/2018 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

restauration-licences4

La célèbre marque lance sa première enseigne de restauration rapide, Picnic. La carte s'articule autour de salades, de quiches, de sandwichs et de soupes, en limitant au maximum les protéines animales et en faisant la part belle aux fournisseurs bio et locaux.

Connue pour ses macarons et ses salons de thé à l'ambiance boudoir, l'enseigne Ladurée joue la surprise avec sa dernière enseigne en date : Picnic. La boutique, qui a ouvert ses portes en août à Paris, dans le quartier de Beaugrenelle, déploie une offre de snacking. "C'est une avancée significative pour la maison Ladurée. Depuis des années, on est sur le retail pâtissier. Et là, on se lance sur le salé. C'est le challenge, on ne nous attend pas là-dessus", déclare David Holder, le président de Ladurée. Pourtant, "en 1862, la maison Ladurée Paris Royale avait déjà une carte salée, avec des petits sandwichs et des omelettes qui étaient réputés dans tout Paris", rappelle-t-il. Un siècle et demi plus tard, "on revient donc à la genèse de la maison".

Un concept plus contemporain

Avec ce nouveau format, David Holder compte "élargir et rajeunir sa clientèle". Le décor éclectique, imaginé par Claudia Ravnbo, marie les teintes pastel de la maison avec des motifs exotiques et des lampes industrielles graphiques. "Ce concept est plus contemporain dans son décor, plus accessible et plus jeune", souligne David Holder

"Végétarien et très soucieux de la survie de notre planète", le président a souhaité une offre orientée "santé et bien-être", en limitant au maximum les protéines animales et en faisant la part belle aux fournisseurs bio et locaux. La carte, conçue par Jean Sévègnes (le chef exécutif salé de la maison), s'articule autour de salades, de quiches, de sandwichs et de soupes, avec des formules à 14 €, sur place ou à emporter. 

Ambitions à l'international

Ladurée, présent dans trente pays, compte déployer ce nouveau concept à l'international "dans les douze aux dix-huit prochains mois". "Le but est de se développer dans des capitales comme Tokyo, Londres, New York, une fois que la version définitive aura bien été calée", annonce David Holder.

Après les boutiques Thé & Beauté et Macarons only, Ladurée poursuit "sa réflexion sur la marque". L'enseigne Picnic permettra de "compléter l'offre des grands salons de thé Ladurée", mais d'autres créations pourraient bientôt voir le jour, comme le laisse entendre David Holder : "Je travaille sur un certain nombre de développements connexes à la marque. Il n'y a pas de limite. Plein de choses peuvent naître."

 

  Actualités 2018