Disparition de Jean-Marie Amat

Publié le 06/03/2018 par Daniel DUDREUIL :: Cabinet Licences 4

professionnel-licences4

Nous venons d'apprendre le décès, à l'âge de 72 ans, de Jean-Marie Amat, chef emblématique du Bordelais, longtemps deux étoiles au guide Michelin.

Dans son livre Mes 50 meilleurs restaurants de France, Henri Gault se souvenait de sa découverte de Jean-Marie Amat, au début des années 1970 : "Le vieux maître André Guillot m'avait recommandé un mince jeune homme angoissé… C'était avant la Nouvelle Cuisine et j'avais été surpris, presque choqué, par l'imagination désarticulée, l'audace en même temps que la timidité de Jean-Marie Amat, totalement inconnu au rare bataillon bordelais." Et il évoque un "prodigieux cuisinier, maître de son art subtil où se mêlent l'aventure et le conservatisme aquitain". 

"Le produit tel qu'en lui-même, sans redondance ni emphase", décrivait simplement le guide GaultMillau dans son édition 2008. Pour parler de son travail (alors qu'il est noté à deux étoiles par le guide Michelin au restaurant Saint-James à Bouliac, en Gironde), Jean-Marie Amat évoquait une "nouvelle cuisine personnalisée".

En 2015, il avait passé la main de son restaurant et avait quitté cette activité culinaire qui a dicté sa vie.

 

  Actualités 2018